Vous êtes ici : Accueil > RECHERCHE > Enec
  • Enec

    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Laboratoire Espaces, Nature et Culture

     
    L’UMR 8185 Espaces, Nature et Culture (CNRS et universités Paris IV et Paris 8), restructure, depuis janvier 2006, les orientations et les programmes de recherche des deux anciennes unités qui la constituent, Biogéo (centre de Biogéographie et Ecologie, CNRS – ENS/Lettres et Sciences humaines puis Paris Sorbonne - Paris IV) et Espaces et Culture (CNRS – Paris Sorbonne - Paris IV). Cette création offre à la nouvelle unité de solides opportunités de conserver un leadership dans des secteurs essentiels de la géographie culturelle et de la biogéographie, en proposant de projets transversaux et pluridisciplinaires qui focalisent sur l’interface entre nature et culture dans les domaines de l’environnement, de l’aménagement et de l’urbanisme, du développement, des patrimoines naturels et culturels.

    Le laboratoire interroge les défis émergents auxquels devront répondre les sociétés, comme l’augmentation des vulnérabilités face aux aléas naturels et sociétaux ou le changement climatique. Les choix imposeront autant des réinterprétations culturelles et écologiques que des ajustements territoriaux : réévaluation des dynamiques et des fonctions des formations végétales (programmes 2000 et 2003 du GIP Ecofor Forêts et tempête), allocations d’espaces dans les milieux menacés (littoraux), conflits de hautes et basses intensités, crises sociales et idéologiques (Risques naturels et technologiques au Liban, dynamiques paysagères au Vietnam pendant et après les guerres). Ce contexte mobilisera aussi notre force d’expertise sur les rapports entre produits, pratiques alimentaires, terroirs et paysages (travaux franco-canadien, partenariats avec les universités de Bordeaux et de Dijon, avec le monde agricole et les collectivités).

    Les compétences du laboratoire sont aussi orientées vers l’analyse des patrimoines et des processus de patrimonialisation : Héritages bioculturels en forêt (programme LIFE européen, 2004), Héritages culturel et conflit dans la construction de l’identité européenne (projet de programme avec l’université de Cambridge), habitat rural (colloque Les maisons paysannes, 2006), paysages (proposition de recherche Paysage et développement durable du ministère de l’écologie et du développement durable, partenariat avec le Muséum d’Histoire naturelle), gestion durable (intégration de la mémoire des conflits aux aménagements forestiers, partenariat ONF ; pôle-relais Mares et Mouillères de France en Ile-de-France et Picardie). La problématique Environnement et santé s’inscrit dans les transformations des espaces agricoles, dans la gestion des territoires (programme Pollution de l’air urbain, universités Paris 4 et Jagellon, Cracovie, dans le cadre de l’Interdisciplinary Co-operation for the Sustainable Development of Historical Cities and Protected Areas).

    Forte d’un département informatique-géomatique en partenariat avec l’EHESS, l’UMR renforce ses capacités et ses outils d’analyse des mutations des sociabilités et des organisations spatiales, ainsi dans les espaces interstitiels et les matrices paysagères fragmentées, franges urbaines, lisières forestières, éléments de la nature en ville (chercheur associé en écologie du paysage, appui du centre de ressources-images, CAMS, UMR 8557 – MSH Paris). Parmi les thèmes récents, citons : – les dimensions symboliques et discursives des territoires et des groupes, nations, ethnies, communautés (récents colloques sur les thèmes Pique Nique et Géographie et musique) ; – les habitats intra et extra forestiers et le suivi épidémiologique de deux maladies transmissibles, l’échinococcose alvéolaire (financement MSH Paris Nord) et la maladie de Lyme (financement en cours de montage et support à une thèse) ; – la filière équine dans les Projets de territoire (Pays de Fontainebleau, partenariat Ecole des Mines de Paris).

    Ces potentiels exploités et en devenir, l’UMR les publie, via la revue et la collection Géographie et Culture et tout autres supports externes et internes ; le numéro 58 (été 2006) de la revue, Multiculturalisme/Mondialisation, a ainsi publié les textes du séminaire de mai 2005 « Géographie culturelle et multiculturalisme ». Elle les restituera, les confrontera, les mettra en réseau lors de sa première manifestation ouverte, le colloque international de septembre 2007, L’après développement durable : espaces, nature, culture et qualité, qui porte sur quatre thèmes, La demande sociale de qualité, La qualité comme valeur normative, La qualité comme opérateur spatial, Qualité et durabilité.

    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page