Vous êtes ici : Accueil > LICENCE ‎ > Bilicence Géographie et Sciences du (...)
  • Bilicence Géographie et Sciences du vivant

    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Licence double-parcours (n’est plus proposée à l’inscription - en voie de fermeture)

     

    Géographie & Sciences du Vivant

     

    Une préparation efficace aux métiers de l’environnement

     
    Une formation adaptée, offrant les bases théoriques, méthodologiques et pratiques indispensables dans les domaines complémentaires de l’écologie, de la biologie, des géosciences et de l’approche territoriale.

     

    Points forts de la formation

    • Formation couplant les apports de deux disciplines : la géographie et les sciences du vivant.
    • Maitrise de la culture scientifique et des savoir-faire opérationnels spécifiques, tournés vers la compréhension des phénomènes environnementaux et l’étude des interactions homme-environnement.
    • Professionnalisation : les débouchés professionnels de cette formation sont principalement tournés vers les bureaux d’étude (BE) dont l’activité principale est constituée par les études d’impact préalables à tout aménagement.
    • Poursuite d’études : formation offrant la possibilité aux étudiants concernés de poursuivre leur formation en Master (Professionnel ou Recherche) dans les domaines de l’environnement.
     

    Objectifs de la formation

     

    A l’issue de la formation, l’étudiant aura acquis de fortes compétences en :

    • expertise écologique (flore, faune, habitat, paysage), phytosociologie, typologie d’habitat, écologie fonctionnelle ;
    • gestion et valorisation durable des ressources de l’environnement (sol, eau, atmosphère, animaux et plantes) ;
    • droit de l’environnement ;
    • géomatique et Systèmes d’Information Géographique ;
    • conduite d’études (études d’impact sur l’environnement, études d’insertion de chantiers etc.).

     

    Débouchés professionnels

     

    Les débouchés professionnels en fin de licence sont principalement tournés vers les bureaux d’étude (BE) dont l’activité principale est constituée par les études d’impact préalables à tout aménagement. La formation, tant dans les Sciences du vivant qu’en Géographie, particulièrement avec sa composante géomatique, doit rendre les diplômés directement opérationnels aussi bien dans la réalisation des relevés, que dans leur traitement et leur représentation cartographique.

    • Chargés d’étude en ingénierie environnementale ;
    • Techniciens de collectivités dans les services en charge de l’urbanisme, de l’environnement et du développement durable ;
    • Techniciens d’analyse en laboratoire...
     

    Poursuite d’études

     

    Cette formation est assurée par des universités qui offrent aux étudiants concernés des possibilités de poursuivre leur formation en Master, notamment dans des Masters professionnels portant sur la gestion environnementale des territoires (parcours “Expertise des territoires, Concertation et Communication Environnementale (ECCE)” ou parcours “Géomatique, géodécisionnel, géomarketing et multimédia (G2M)” de Paris 8, le Master professionnel “Territoires et développement durable” de Paris 13) ainsi que le Master professionnel de maintenance QSE (Qualité Sécurité Environnement) de Paris 13, tourné vers les questions de sécurité environnementale en entreprise. D’autres masters, recrutant des publics de biologistes et de géographes, sont aussi directement visés par ce bi-parcours licence, notamment en Ile-de-France.
     
     

    Contacts et inscription (n’est plus proposée à l’inscription - en voie de fermeture)

     

    Contact : licence_geosdv@yahoo.fr

     

    Une double inscription est nécessaire : Université Paris 8 et Université Paris 13.

     

     
     
     
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page